Mieux que le correcteur d’orthographe !

A l’ère où notre orthographe se perd dans l’écriture de l’abrégé, ou du SMS, savoir bien écrire nous rend toujours plus crédible.

Et parce que le correcteur d’orthographe ne rend pas compte du sens d’une phrase, Plume Plurielle est là pour donner de l’entendement à vos corrigés.

A vous, donc, de choisir entre écrire sans faute, ou écrire cent fautes…

Photo-0684

 

« Le jour où je tai aimé » par Mery Jane, relu et corrigé par Plume Plurielle

Publié aux Editions Vérone

 

Photo-0846